Âgé de 38 ans, il a super mal au visage et se fait ausculter, son monde s’effondre après le verdict du médecin !

0
39

Attention, cet article contient certaines images susceptibles de heurter la sensibilité.

Originaire du Michigan, Tim McGrath est dans la trentaine. Il sentait une atroce douleur au niveau de la mâchoire un jour, mais il ne s’attendait pas du tout à ce que cela bouleverse complètement sa vie.

Il s’est rendu chez son médecin et a subi plusieurs examens. Finalement, un diagnostic a pu être établi : sa douleur provient d’un sarcome synovial qui est en train de pousser sur son visage. C’est une espèce très rare de tumeur des tissus mous qui apparaît sans qu’on ne le sente et qui se répand très vite sur tout le corps.

Tim a choisi de ne pas subir une opération au départ, la tumeur est devenue aussi grosse qu’un raisin 18 mois plus tard et il n’y avait de solutions possibles, car la chimiothérapie n’arrivait pas à guérir ce mal. On devait retirer le sarcome synovial. Tim est resté sur la table d’opération pendant presque 30 heures !

 

Les médecins ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour reconstruire le visage de l’homme, mais leurs efforts n’ont pas payé ! Son corps a rejeté la greffe. Tim a confié : « J’ai pleuré après l’intervention pour retirer la tumeur, je ne pensais pas du tout que j’allais être défiguré », dans une interview.

Il a non seulement été défiguré par le rejet de la greffe, mais il a aussi eu des infections à cause des tentatives de reconstruction de son visage. Il a même eu des trous dans le visage à un moment donné.

Il ira consulter le Dr Kongkrit Chaiyaste, qu’un ami lui a recommandé. Il s’agit d’un célèbre chirurgien plastique et celui-ci a redonné espoir à Tim.

Il a prélevé de la peau sur ses jambes et sous ses bras afin de reconstruire la partie gauche de son visage.

Tim a affirmé, à la suite de l’opération : « À l’heure qu’il est, je ne peux ni boire, ni manger, ni prononcer certains mots, mais ma vie est bien meilleure qu’avant. Je dois essuyer des regards dans la rue, surtout ceux des enfants, j’espère toutefois qu’ils ne se fient pas à mon apparence ».

La greffe a été acceptée cette fois-ci. Son visage n’a pas encore été totalement reconstruit, mais le chirurgien a trouvé qu’il serait bien mieux de marquer une pause avant de continuer les interventions.

Le Dr Chaiyaste m’a demandé d’observer une année de pause afin de me détendre et de reprendre des forces. Mon visage doit dégonfler afin que je puisse vivre .

Tim devrait retrouver la capacité de manger et de boire avec la bouche après l’opération suivante.

Tim ne s’est pas démoralisé malgré les lourdes conséquences de cette horrible maladie.

Tim a laissé entendre : « Je n’ai jamais manqué de force pour partager mon histoire et j’espère qu’elle saura réconforter mes proches. Cela devait tout simplement se produire ». Cet homme est une vraie source d’inspiration.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here