Cette chienne errante a été violentée, mutilée et torturée par un psychopathe connu sous le nom du « Boucher de Bucarest ». Miraculeusement rétablie, elle s’apprête à être adoptée…

0
17

De nouveaux sommets en matière de cruauté animale extrêmes viennent d’être apparemment franchis : Spirit, une chienne errante de race berger allemand, a été retrouvée dans le plus terrible des états.

La patte tranchée, les dents arrachées et la queue coupée, elle a été sauvagement maltraitée par un pauvre type qui en a également profité pour abuser sexuellement d’elle avant de la laisser pour morte dans les rues de Bucarest.

Ce sont des passants qui, horrifiés, ont découvert l’animal agonisant dans les rues de la capitale roumaine. Non loin de la pauvre chienne avaient également été découverts les cadavres de trois chiots qui ont été brutalement tués dans la même rue, quelques jours auparavant. L’un des bébés chiens avait été coupé en deux, l’autre avait eu le crâne broyé et la cervelle explosée, le dernier avait été éviscéré, le ventre ouvert à la machette.

Aujourd’hui, les jours de Spirit ne sont plus en danger : malgré ses très graves séquelles, elle a pu être opérée et les vétérinaires sont parvenus à la sauver. Désormais, elle se prépare à être adoptée par une famille vivant au Royaume-Uni, et elle semble avoir repris beaucoup de forces…

Mais comment en est-on arrivé là ? Comment peut-on s’adonner à des actes de violence aussi ignobles, aussi vils, envers un animal innocent ? Les sauveteurs de l’association IAPWA qui ont récupéré le chien ont été extrêmement choqués par la scène, et pourtant ils ont l’habitude de voir des horreurs commises sur des animaux.

Anneka Svenska, l’une des militantes, a ainsi expliqué au Mail Online : “Avoir cette scène devant nous était une vision absolument insupportable, nous étions complètement en état de choc devant cette horreur. J’avais beau voir la chose en face, je n’arrivais pas à croire qu’un être humain puisse avoir fait cela, et encore plus quand j’ai vu qu’il s’était adonné à des pratiques zoophiles sur elle.”

En voyant l’animal mutilé, la patte arrachée, la queue tranchée et les dents enlevées, elle n’a pas pu retenir ses larmes et s’est écroulée en sanglots.

Le criminel en question est connu sous le surnom du “Boucher de Bucarest”. Il s’en prend principalement aux animaux, et leur fait subir des traitements que seul un esprit tordu pourrait imaginer. Il aurait ainsi agressé sexuellement la chienne avec un couteau, avant de la laisser en sang dans la neige.

Les militants de l’IAPWA craignent que le psychopathe responsable de ces actes ne soit jamais rattrapé par la justice pour être puni de ses crimes : en effet, il y a plus de 60 000 chiens errants à Bucarest. Souvent, il leur arrive de mourir dans le froid, ou d’être tués par des automobilistes ou des riverains qui voient d’un mauvais œil leur prolifération.

Pour Aneka, les autorités sont impuissantes face à ce genre de comportement, et il se pourrait que la personne responsable s’en tire sans aucun problème face à la justice : la chienne n’ayant pas de propriétaire, personne ne risque de porter plainte… “C’est très important que la personne qui a fait ça soit attrapée, explique-t-elle. C’est évident que c’est un dérangé, un psychopathe dangereux. Une personne qui fait un truc pareil est dangereux s’il est laissé en liberté, c’est évident que c’est un déséquilibré mental […] il est très important que la police Roumaine prenne ce cas au sérieux.”


Assez miraculeusement, Spirit s’en est sortie : “C’est une chienne exceptionnelle, adorable : même après tout ce qui est arrivé, elle est encore pleine d’affection et de confiance envers les humains”, raconte Anneka.

Likez cet article sur Facebook                                                             Source : Dailymail

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here