Ce bébé sauve la vie de sa maman en naissant – mais le pire reste à venir

0
79

Synonyme d’heureux évènement, la grossesse est un moment magique pour certains couples mais c’est aussi une période de stress intense pour les futures mamans. Elles s’inquiètent de savoir si leur bébé sera en bonne santé et si l’accouchement va bien se passer. Ces deux peurs, cette jeune femme a dû les affronter, découvrez son histoire !

L’histoire émouvante de cette jeune femme 

 

Lorsque Katie Handson est tombée enceinte de la petite Willow Rae et après quelques mois de grossesse, elle a été diagnostiquée d’un cancer du col de l’utérus. Les médecins lui ont conseillé d’avorter afin de pouvoir suivre une chimiothérapie et être opérée mais cette dernière ne pouvait se résigner à perdre son bébé.
Ce bébé sauve la vie de sa maman en naissant
Elle a donc mené sa grossesse à terme et s’est par la suite faite enlever chirurgicalement la tumeur. La jeune maman était reconnaissante envers sa fille, de lui avoir sauvé la vie et d’être indemne du cancer car sans cette grossesse elle n’aurait jamais décelé la maladie. Toutefois, lorsque la petite Willow est née, Kati a vu son bonheur s’effondrer.
Ce bébé sauve la vie de sa maman en naissant
En effet, Willow a été diagnostiquée d’une maladie rare, la maladie des cellules à inclusions ou mucolipidose type II. Cette maladie se caractérise par une affection du stockage lysosomal, qui se rapporte au lysosome, c’est-à-dire la partie sphérique d’une cellule qui permet de métaboliser cette dernière. Elle provoque un retard de croissance et de développement, des anomalies osseuses et squelettiques, une dysmorphie faciale, une peau épaisse et dure ainsi qu’une augmentation anormale de la taille du cœur.
Ce bébé sauve la vie de sa maman en naissant
Les médecins, au vu de l’insuffisance cardiaque, respiratoire et des problèmes rénaux dont souffre la petite fille, ont estimé que dans les meilleurs des cas, elle vivra jusqu’à l’âge de dix ans. À noter que la moyenne se situe entre trois et cinq ans et qu’il y a seulement 72 cas confirmés de malades du mucolipidose type II, à travers le monde.
Ce bébé sauve la vie de sa maman en naissant
Un simple rhume pourrait la tuer tant son système immunitaire ne fonctionne pas correctement, tout comme ses organes et une maladie bénigne de ce genre serait synonyme d’une visite à l’hôpital et d’un appareil de survie. En outre, le retard de développement empêche la plupart des enfants atteints de la maladie de cellules à inclusions de communiquer avec la parole.
Ce bébé sauve la vie de sa maman en naissant
Toutefois, Willow a appris à dire « oui » ainsi que « maman ». La petite fille est extrêmement courageuse et s’en est sortie indemne à plusieurs reprises de diverses maladies dont huit pneumonies et des problèmes respiratoires et digestifs. Sa croissance s’est arrêtée à l’âge de 18 mois et elle mesure la même taille qu’un enfant d’à peine 6 mois. Néanmoins, sa mère profite de chaque instant à ses côtés car elle sait pertinemment que les souvenirs seront les seules choses qui lui resteront.

En raison du manque de cas recensés et donc du manque de financement pour la recherche d’un traitement de la mucolipidose type II, aucun recours ne permet aux enfants atteints de cette maladie rare de survivre. Il est donc nécessaire de faire des dons aux instituts, centres et associations de recherches scientifiques qui travaillent sur de nouveaux traitements.

Partagez cette histoire autour de vous pour sensibiliser les gens à l’importance des dons, legs et donations !

 

source: santeplusmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here