Son ex l’avait violée et lui a jeté de l’acide sur son visage, elle prend sa revanche

0
134

La violence dans le couple est généralement le résultat d’un processus décisionnel calculé et le partenaire qui inflige la violence ne le fera que tant que le prix à payer ne sera pas trop élevé. C’est la conclusion d’une nouvelle étude du Dr. Eila Perkis à l’Université de Haïfa. Le partenaire violent pourrait concevoir son comportement comme une “perte de contrôle”, mais la même personne ne perdrait pas le contrôle de cette manière avec un patron ou des amis.

La violence dans le couple

Dans cette nouvelle étude, la Dr. Perkis a examiné la violence intime en se basant sur le fait que le partenaire fautif est dans la plupart des cas respectueux de la loi dans sa vie individuelle en dehors de l’unité familiale. Selon Perkis, dans la plupart des cas, le couple continue de vivre ensemble et de maintenir une unité familiale partagée.

Perkis a divisé la violence intime en quatre niveaux de gravité : l’agression verbale, menaces d’agression physique, agression physique modérée, et agression physique sévère. Ces quatre niveaux se succèdent dans un rythme croissant, quelqu’un qui utilise la violence verbale pourrait bien passer au fil du temps à une attaque physique.

La chercheuse a constaté que le fait d’agir dans chaque type de violence est calculé, de sorte que la violence constitue un outil pour résoudre les conflits entre les partenaires. Mais il y a une sorte d’accord silencieux entre les deux sur les limites du comportement violent.

Elle ajoute qu’en parlant de violence physique unilatérale, le plus souvent perpétrée par des hommes, par exemple pour une gifle, l’homme sait qu’il ne paiera pas un prix lourd, mais pour une violence plus dure qui n’est pas incluse dans la dynamique normative du couple, il pourrait bien devoir payer un prix plus élevé et se gardera donc d’un tel comportement. Un «prix élevé» pourrait être le départ du partenaire ou le signalement de l’incident à la police ou au lieu de travail, ce qui signifie que le comportement violent n’est pas le résultat d’une perte de contrôle.

En effet, dans certains cas où l’un des deux partenaires souhaite faire du mal à l’autre, et de peurd’en payer le prix cher, il se peut qu’il le fasse à travers une tierce personne, afin de rester à l’abri de toute suspicion, comme le témoigne l’histoire de cette femme.

Une femme victime de son partenaire

Cela fait 10 ans que Katie Piper a subi un traumatisme horrible de la part de quelqu’un qui prétendait l’aimer. Être émotionnellement, physiquement et sexuellement abusé est quelque chose qui pourrait détruire l’esprit de certaines personnes.

Katie Piper était une présentatrice de télévision et un mannequin, elle sortait avec David Lynch quand il l’a agressée physiquement et émotionnellement dans une chambre d’hôtel avant de la violer en 2008.

Son ex l’avait violée et lui a jeté de l’acide sur son visage
Deux jours plus tard, il l’a forcée à aller dans un cybercafé. Il a embauché quelqu’un pour lui jeter de l’acide sulfurique sur le visage à son arrivée. L’attaque l’a gravement brûlée et a aveuglé son œil gauche.

Selon The Sun, Katie Piper a passé deux mois à l’hôpital et a dû subir 40 opérations. Elle a également dû porter un masque en plastique presque 24 heures sur 24 à un moment donné.

Katie ne laisse rien l’arrêter

Environ un an plus tard, elle a créé la Fondation Katie Piper qui aide les victimes à obtenir les services dont elles ont besoin, comme la restauration des cheveux, le tatouage médical, le maquillage et le camouflage, le soutien par les pairs et les conseils sur les cicatrices.

Son ex l’avait violée et lui a jeté de l’acide sur son visage
Elle a également réalisé un documentaire primé sur sa vie et elle est devenue une invitée spéciale dans des programmes au Royaume-Uni comme “This Morning” et “Loose Women”. Elle a lancé son propre show intitulé “Face to Face” où elle interviewé des personnes ayant des problèmes de peau.

Katie a pu fonder une famille

En 2016, huit ans après l’incident, elle a épousé Richard Sutton avec qui elle a eu une fille, nommée Belle.

Son ex l’avait violée et lui a jeté de l’acide sur son visage
Katie se sont chanceuse d’avoir eu un mari qui a changé sa vie pour le mieux, et avec qui elle a pu fonder une famille et avoir une magnifique petite fille. Elle considère ces deux personnes comme un cadeau de Dieu.

Katie a aussi affirmé que sa route vers la guérison n’était pas facile. Pendant les premiers jours, elle s’était créé des obstacles dans son esprit, en ayant l’idée de ne plus jamais pouvoir retourner au travail, et de n’être plus jamais séduisante. D’ailleurs au début de sa relation avec Richard, elle avait toujours peur que les choses ne fonctionnent pas et qu’il ne soit pas amoureux d’elle. Les expériences passées lui ont appris que la confiance en soi et le bonheur sont des choix de vie, et non de la chance.

Katie Piper est l’exemple d’une femme courageuse qui a réussi à vaincre ses peurs et ses traumatismes pour mener une vie heureuse et épanouie ! N’hésitez pas à partager son histoire qui profitera a beaucoup de personnes.

source : Santeplusmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here