Un policier arrête la voiture d’un homme qui ressemble à son fils décédé, quelques secondes plus tard il est en pleurs.

0
51

Wiliam Jazwinski conduisait sa voiture quand il s’est fait soudainement arrêter par une voiture de police. 

Au départ, il pensait qu’il roulait trop vite et que le policier venait pour le réprimander.


Mais en réalité, l’officier voulait le remercier pour son service. En effet, il avait vu un autocollant sur sa voiture indiquant qu’il avait servi dans l’armée.

Interrogé par le policier sur son expérience dans l’armée, William a répondu qu’il avait passé 15 mois en Irak.


Le policier a alors commencé à se confesser. Il a expliqué à William que son fils était également parti en Irak mais qu’il n’était jamais revenu.

Le vétéran a été très ému par l’histoire du policier. Celui-ci a remarqué le drapeau américain plié dans la voiture de William, c’est le même qu’il avait reçu lorsqu’on lui avait annoncé que son fils était mort.


Après leur conversation, l’officier a demandé une chose inhabituelle à William. Il lui a demandé si il pouvait le serrer dans ses bras.

« Vous me rappelez tellement mon fils. Quand je vous ai arrêté, j’ai cru que c’était lui. J’arrive toujours pas à croire qu’il est parti »  a-t-il déclaré.

Les deux hommes se sont alors serrés fort dans les bras et ont commencé à pleurer.

C’était un moment spécial pour ces deux hommes qui avaient tous les deux connu à leur manière les horreurs de la guerre.

William souffrait également de stress post-traumatique et il avait bien besoin de ce moment d’affection.

Le vétéran a partagé cette histoire poignante sur Facebook et elle a été partagée 180 000 fois.

Une histoire vraiment bouleversante qui nous rappelle les nombreux sacrifices des militaires ainsi que ceux de leurs familles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here