Une famille soupçonne que quelque chose ne va pas dans une maison de retraite… En installant une caméra, ils découvrent l’impensable.

0
85

Si de plus en plus de personnes ont pour coutume de placer certains de leurs proches dans des maisons de retraite lorsque ceux-ci arrivent à un certain âge, elles sont loin de se douter que ces derniers puissent parfois souffrir le martyr dès leur admission dans ce genre d’établissement…

C’est en tout cas l’histoire de Minnie Graham, une vieille dame de 98 ans pour qui le séjour en maison de retraite n’a clairement pas été de tout repos !

Tout commence au Texas, aux Etats-Unis, lorsque Minnie est admise en maison de retraite. Âgée de 98 ans, celle-ci ne supporte plus de rester seule chez elle et demande donc à ses enfants de l’emmener dans une maison de retraite, notamment afin de s’y faire de nouveaux amis, mais également pour tuer l’ennui ! Celle-ci est immédiatement bien intégrée, que ce soit auprès du personnel ou auprès des autres pensionnaires.

Une famille soupçonne que quelque chose ne va pas dans une maison de retraite

Minnie Graham est une dame souriante, pleine de vie et qui est en bonne santé malgré son âge avancé. Doyenne d’une grande famille et déjà arrière-grand-mère, elle est souvent en contact avec ses enfants qui n’hésitent pas à venir lui rendre visite dès qu’ils peuvent.
Seulement, la famille de Minnie a commencé à remarquer quelque chose d’étrange à son sujet…

Le début des ennuis…

En effet, au bout de quelques mois passés au sein de la maison de retraite, Minnie a commencé de plus en plus à se plaindre du personnel. De plus, son corps, et parfois même son visage, étaient remplis d’ecchymoses et d’hématomes.

La nonagénaire a ainsi accusé certains membres du personnel de l’avoir violenté à plusieurs reprises. N’en croyant pas leurs oreilles, les enfants de Minnie Graham demandent d’abord à obtenir des explications de la part du directeur de l’établissement. Celui-ci explique simplement que les bleus de Minnie proviennent d’une chute qu’elle aurait faite de son fauteuil roulant…

Une famille soupçonne que quelque chose ne va pas dans une maison de retraite

Mais ne croyant que très peu à cette version, les enfants de Minnie décident alors d’installer une caméra discrètement dans sa chambre, en espérant secrètement que les accusations de celle-ci ne soient pas si vraies que ça…

Une cruauté sans nom 

Au bout de quelques semaines, les enfants de Minnie ont réussi à récupérer les enregistrements faits par la caméra qu’ils avaient eux-mêmes installée dans sa chambre, quelque temps plus tôt.

Ce qu’ils découvrirent à l’issu du visionnage les laissa sans voix ! Des infirmières travaillant pour la maison de retraite avaient bel et bien agressé la veille dame de 98 ans. Frappée et rouée de coups à plusieurs reprises, la vieille dame se faisait jeter de son fauteuil roulant chaque jour avant de se faire également maltraitée sous la douche.

Pour éviter d’éveiller les soupçons à leur sujet, les infirmières prenaient bien soin d’insérer un bout de tissu dans la bouche de Minnie afin que ses cris ne puissent pas parvenir aux autres chambres. Un véritable calvaire que Madame Graham aura enduré pendant de nombreux mois !

Scandalisée, la famille a immédiatement appelé la police afin de les prévenir de ce qui se passait au sein de la maison de retraite d’apparence tranquille et sans histoire. Résultat, les infirmières accusées de violence contre Minnie ont été renvoyées, sans pour autant subir une quelconque condamnation pour leur crime !

Une histoire qui fait froid le dos et qui nous sensibilise quant à l’importance de bien se renseigner avant de placer nos proches dans ce genre d’établissement où nous n’avons pas la possibilité de les voir souvent. Car si les maisons de retraite peuvent parfois constituer de réels havres de paix, certaines peuvent se transformer en véritable cauchemar pour d’autres…

 

Source : santeplusmag

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here